Gravier stabilisé : un revêtement perméable

Sommaire

Le gravier stabilisé est un revêtement perméable qui permet de couvrir des allées, des cours, des parkings ou encore des terrasses.

L'un des atouts majeurs de ce revêtement est sa perméabilité, ce qui signifie qu'il laisse bien passer l'eau et ne la retient pas. En revanche, il nécessite un certain entretien.

Comment poser le gravier stabilisé ? que faire pour faciliter son entretien ? On vous dit tout dans cette astuce !

Avant la pose : préparer le sol

Le gravier demande une préparation du sol avant d'être étalé en surface. Cette préparation suppose de réaliser :

  • une couche de fondation, généralement en gravier, d'une épaisseur pouvant varier de 30 à 40 cm selon :
    • la charge à supporter ;
    • les caractéristiques du sol ;
  • une couche de réglage, appelée aussi couche d'égalisation :
    • elle permet d'égaliser le niveau du sol ;
    • il est préconisé, pour cette couche, d'étaler environ 5 cm d'un gravier de petit diamètre compacté.
  • enfin, une couche de surface de 2 à 4 cm, composée de graviers ou de gravillons.

La pose d'une bordure permet d'éviter la dispersion des graviers. S'il s'agit d'une terrasse plane, mieux vaut prévoir une légère pente vers l'extérieur (dénivelé minimal de 1,5 cm par mètre).

Stabiliser le sol en piégeant le gravier

Pour accroître la stabilité et éviter les inconvénients du gravier, les industriels ont développé des solutions pour le piéger :

  • Il s'agit de revêtements alvéolaires constitués de dalles ajourées en béton ou en plastique post formé (le plus souvent recyclé).
  • Leur utilisation permet :
    • de répartir de lourdes charges ;
    • d'autoriser la circulation des véhicules.
  • Les plaques alvéolées sont pourvues d’un géotextile poreux côté inférieur, qui empêche le gravier de passer sous les dalles et de les soulever.
  • Il empêche également le passage des racines de plantes.
  • Des prescriptions particulières peuvent concerner le diamètre maximal du gravier à utiliser avec les plaques.
  • De plus, il convient de préférer des graviers durs, plus résistants sous les charges en mouvement.
  • Il convient de suivre les indications de pose préconisées par le fabricant. Ces plaques alvéolées affichent :
    • des résistances élevées à la pression (100 tonnes par m²) au passage de véhicules lourds à vide ;
    • une flexibilité élevée aux véhicules en mouvement (mêmes à basse température) ;
    • une résistance importante aux charges de torsion occasionnée par le virage des véhicules.

Les fabricants proposent avec les plaques alvéolaires des bordures de profils divers permettant de dessiner le cheminement des allées et de donner des formes agréables aux espaces.

Gravier stabilisé : quel prix ?

Les prix du gravier varient selon la qualité de ce dernier (diamètre, matériaux, couleur) :

  • Ils s'échelonnent entre moins de 10 € le sac de 25 kg à près de 340 € HT les 750 kg, hors coût de la livraison.
  • Il est aussi disponible de moins de 60 € TTC la tonne en vrac, à plus de 100 € TTC le big bag d'un m³.

Pour approfondir ce sujet :

Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider