Sommaire

Un jardin pluvial, ou jardin de pluie, est l’une des nombreuses formes de jardins dits d’eau. Il représente une des techniques alternatives pour gérer les eaux de ruissellement en milieu urbain.

Constitué d’un lit de plantes et/ou de pierres, il est conçu pour capter les eaux pluviales afin de permettre au sol de les absorber lentement par infiltration. Le point dans cette astuce.

Principe d'un jardin pluvial

La mise en place d’un jardin pluvial consiste en un système de collecte et de stockage des eaux pluviales, dans la perspective d’une utilisation ultérieure :

Le jardin pluvial prend la forme d’une dépression de faible profondeur.Cette dépression recueille l’eau de pluie excédentaire.Elle s’assèche au bout de deux jours, évitant ainsi les inondations.

De plus, le jardin pluvial a la particularité :

  • d’être uniquement alimenté par des eaux pluviales, qui peuvent être apportées par une rigole, une gouttière ou une voie naturelle d’écoulement des eaux ;
  • d’être le plus souvent de petite taille, garni de plantes palustres (aimant vivre dans les sols très humides) et parfois aquatiques.

Utilité du jardin pluvial

La construction d’un jardin pluvial peut répondre à une motivation économique ou écologique. Il peut, par exemple, suppléer à une alimentation en eau courante, si cette dernière est insuffisante ou défaillante.

En outre, bien que recevant des afflux d’eau irréguliers, il épure les eaux avant de les infiltrer sur place. À ce propos, il est donc particulièrement préconisé :

  • dans les jardins d’écoquartiers, sous forme d’une petite zone étanche filtrant l’eau de pluie, qui pourra ensuite servir à arroser les fruits et légumes ;
  • pour filtrer les polluants présents dans l’eau de pluie, particules fines, métaux lourds, huiles, phosphates, etc ;
  • pour prévenir l’érosion des sols ;
  • dans le cadre de la création d’un milieu attrayant et diversifié pour la faune et la flore.

Enfin, afin qu’un jardin pluvial soit efficace, deux critères sont impérativement à prendre en compte :

  • L’eau de ruissellement doit pouvoir s’infiltrer dans le sol, mais ne doit pas demeurer plus de 2 jours dans le lit du jardin pluvial.
  • Cette même eau ne doit pas créer de problème de drainage sur la propriété, ou sur celle des habitations avoisinantes.

Avantages des jardins pluviaux

La mise en place d’un jardin pluvial permettra aux particuliers :

  • de mieux utiliser les eaux pluviales ;
  • d’assurer un bon drainage au terrain où il se situe , cour, pelouse, endroit de jardin trop rapidement engorgé, etc.

Enfin, un jardin pluvial :

  • participe au drainage du terrain et permet de limiter d’éventuelles inondations ;
  • permet de limiter l’utilisation d’eau potable pour arroser les plantes, légumes et fruits du jardin ;
  • peut faire économiser jusqu’à 50 % de la consommation d’eau dans un jardin de taille moyenne.

Pour approfondir :

Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger Mon Guide