Sommaire

Contrôler la quantité de précipitations pour savoir s'il est nécessaire d'arroser est indispensable à l'entretien d'un jardin, d'une pelouse ou d'une culture. L'arrosage ne peut pas être empirique mais doit subvenir aux besoins de chaque plante, en évitant à la fois la sécheresse et l'excès d'eau.

Le pluviomètre, autrefois réservé aux professionnels de la météorologie, aux agriculteurs et aux pépiniéristes, est devenu l'allié des jardiniers amateurs qui veulent arroser leur jardin tout en économisant l'eau.

Alors, pluviomètre à lecture directe ou pluviomètre connecté ? Quels sont les différents types d'installation selon les modèles de pluviomètres ? Où acheter un pluviomètre et à quel prix l'acheter ? Le point dans notre article.

Modèles de pluviomètres

À l'origine, le pluviomètre est un instrument de mesure normalisé que Météo France a distribué dans ses stations pour établir la pluviométrie de chacune et la climatologie de chaque région et ainsi de l'ensemble du pays.

Le pluviomètre "officiel" (SPIEA) est un réservoir gradué en forme de cône pointe en bas dont l'ouverture tournée vers le haut est un entonnoir d'une surface normalisée de 400 cm² (diamètre 225 mm). Une hauteur d'eau de 1 mm dans un récipient dont l'ouverture est de 400 cm² correspond donc à une hauteur de précipitation de 40 millilitres (mL).

À partir de ce pluviomètre "officiel", quelques fabricants ont développé d'autres modèles manuels ou automatiques :

  • Les pluviomètres manuels : sur le même principe que le pluviomètre SPIEA à cône réceptacle, des fabricants ont mis sur le marché des pluviomètres de jardin ou des pluviomètres agricoles. Généralement, les pluviomètres sont à lecture directe, c'est-à-dire que, sous le cône réceptacle, le réservoir gradué en plastique transparent permet de lire la quantité d'eau recueillie au travers un matériau comme sur un bol doseur de cuisine. Le vidage du pluviomètre doit être effectué manuellement après chaque mesure, ou régulièrement en cas de fortes précipitations et la mesure consignée dans un registre.
  • Les pluviomètres automatiques : ils ne nécessitent pas une intervention pour la lecture de la mesure de précipitation et pour le vidage du réservoir. On distingue les pluviomètres automatiques normalisés (utilisés par les stations météo en France) et des pluviomètres non standardisés :
    • Le pluviomètre normalisé par la météo : le cône de réception ne se vide pas dans un réservoir gradué, mais dans deux augets (petites auges) placées sous celui-ci. Les augets sont placés en équilibre sur une bascule identique dans son principe à la bascule pour jeux d'enfants. Lorsqu'un auget est plein, il s'abaisse, ce qui relève sous le cône l'autre auget afin qu'il se remplisse à son tour. En basculant vers le bas, l'auget plein se vide, et donc s'allège pour remonter à son tour lorsque l'autre auget sera rempli. La mesure de la quantité d'eau recueillie par le pluviomètre se fait en comptant le nombre de mouvements qu'a effectués la bascule pour le vidage et en multipliant ce nombre de vidages par le volume de chaque auget.
    • Les autres pluviomètres automatiques : généralement alimentés en électricité par une pile, une station météo, un programmateur d'arrosage ou même par l'énergie solaire, ces différents pluviomètres mesurent grâce à une jauge électronique la quantité recueillie durant la période programmée. À la fin de cette période, le pluviomètre se vide automatiquement et commence une nouvelle session de mesure. Les données sont alors enregistrées ou transmises à la station météo ou à la centrale d'arrosage automatique.

Critères de choix d'un pluviomètre

Le choix d'un pluviomètre se fait en fonction de son usage et de l'équipement que l'on possède :

  • Un pluviomètre à lecture directe et vidage manuel est tout à fait suffisant pour celui ou celle qui aime sortir tous les matins dans son jardin et s'informer quotidiennement de son état. Les pluviomètres à vidage manuel et à lecture directe sont économiques à l'achat, simples d'utilisation et extrêmement faciles à installer : il suffit de planter dans le sol leur pied support.
  • Les pluviomètres à lecture directe et vidage automatique sont généralement utilisés par les agriculteurs et les professionnels (pépiniéristes, golfs…), qui en disposent plusieurs en fonction de la localisation de leurs différentes parcelles. Les averses orageuses étant souvent très localisées, la multiplication des pluviomètres permet d'obtenir une mesure pour chaque champ plutôt qu'une mesure unique beaucoup moins précise.
  • Les pluviomètres connectés à une station météo transmettent, généralement sans fil (radio), à une station météo les données qu'ils recueillent. La station météo étant placée à l'intérieur, on peut alors obtenir une mesure directe sur la station sans sortir de chez soi. Le capteur de pluviométrie s'installe facilement, mais reste généralement spécifique à une marque ; toutefois, il est possible pour les stations météo professionnelles de leur associer plusieurs pluviomètres.
  • Les pluviomètres pour centrale d'arrosage automatique sont généralement disponibles dans quasiment toutes les marques et même pour les centrales d'entrée de gamme. Le pluviomètre connecté à la station l'informe de l’arrivée de précipitations, ce qui permet à la centrale d'arrêter son cycle d'arrosage et de décaler le prochain démarrage d'un à plusieurs jours selon la programmation qu'elle a reçue.

Où acheter un pluviomètre ?

L'achat d'un pluviomètre se fait d'abord selon le type de pluviomètre que l'on souhaite acquérir :

  • Les pluviomètres pour station météo ou centrale d'arrosage doivent généralement être achetés dans la marque de la station ou de la centrale, et être d'un modèle compatible avec l'équipement auquel ils doivent être connectés. L'achat se fait alors facilement sur le site Internet du fabricant ou dans le magasin qui distribue cette marque.
  • Les pluviomètres à lecture directe non connectés peuvent être achetés dans une jardinerie ou un magasin de matériel de jardin, mais le choix le plus important reste sur Internet, où l'on peut facilement comparer les prix et les modèles.

Pluviomètres : quel prix ?

Un pluviomètre à vidage manuel et à lecture directe est le plus simple et le moins onéreux. À partir de 10 € on peut le trouver généralement à poser sur une baguette servant de pied support.

Une sonde pluviométrique pour station météo ou centrale d'arrosage est vendu selon les marques entre 30 et 60 € en fonction du type de centrale qu'il équipe (amateur ou professionnel).

Pluviométrie, arrosage et récupération d'eau de pluie que faire des données du pluviomètre ? :

  • Zoom sur les différentes zones climatiques en France.
  • L'arrosage goutte à goutte permet aux plantes en pot ou en pleine terre de se développer dans de bonnes conditions.
  • Capter et récupérer l'eau est légal avec l'utilisation de puits, grâce aux différentes techniques de forage. Zoom sur le puits d'infiltration : l'eau de pluie sans récupérateur.
Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Mobilier de jardin

Sommaire

Bien choisir son mobilier de jardin

Mobilier de jardin

Douches de jardin

Douche solaire Douche de jardin