Sommaire

Espace nature parfaitement adapté au milieu urbain, le jardin suspendu appelé aussi jardin vertical est une technique horticole qui permet de végétaliser balcon, terrasse, toit plat, façade. Si le principe n'est pas nouveau, il s'est diversifié. Découvrons ensemble quelles sont les caractéristiques du jardin suspendu, les avantages et inconvénients ainsi que les méthodes pour sa mise en place.

Jardin suspendu : définition et origine

Un jardin suspendu est un espace végétal situé non plus sur un plan horizontal mais sur un plan vertical. Par le biais de jeux de plateaux ou encore de murs végétaux, il permet de créer un milieu naturel ascensionnel au sein d'un milieu artificiel.

Cette notion de verticalité n'est pas nouvelle puisque l'un des plus anciens jardins suspendus daterait de l'époque antique. Il s'agit des jardins suspendus de Babylone (Irak) qui auraient été construits sous le règne de Nabuchodonosor II, 600 avant notre ère.

Il est cependant difficile de dater précisément leur mise en place, les écrits des auteurs romains et grecs ayant été détruits au fil du temps. Les fouilles des palais royaux babyloniens, entreprises dès 1899 par Robert Koldewey, ont tenté de localiser les vestiges de ces jardins.

Pourtant, sujets à controverse, ils restent encore aujourd'hui un mystère. Nombre de spécialistes continuent de s'interroger sur leur réelle existence. D'aucuns affirment même qu'une mauvaise traduction de textes anciens ont attribué à tort le vœu de construction de ces jardins mythiques (les plus célèbres jardins antiques) à Nabuchodonosor II au lieu du roi Sennachérib, et qu'ils se situaient à Ninive (Irak), une cité distante de plus de cinq cents kilomètres de Babylone.

Quoi qu'il en soit, mythiques ou réels, ces jardins suspendus de Babylone sont considérés par les grands artistes du monde comme le symbole du paradis.

Jardin suspendu : principe

Le jardin suspendu est une solution remise au goût du jour pour cultiver en tout lieu, et notamment en milieu urbain, dans les zones inaccessibles, les espaces publics, les quartiers industriels, les terrains urbains laissés en friche, les lieux bétonnés à outrance.

Autorisant même la culture des arbres sur une structure construite, il implique généralement la plantation de ce type de végétaux dans des bacs afin d'en réduire quelque peu la taille à l'âge adulte.

Quels que soient les végétaux cultivés dans un jardin suspendu, il est indispensable d'utiliser un substrat spécifique, extrêmement qualitatif. Il est également fondamental de créer un milieu de survie adapté aux plantes tant au niveau de l'apport en oxygène nécessaire que de leur alimentation hydrique.

Jardin suspendu : avantages et inconvénients

Avantages du jardin suspendu

Le jardin suspendu présente de nombreux avantages.

Il permet notamment d'optimiser tout espace disponible et, du même coup, de créer en tout lieu un poumon vert indispensable à la vie. C'est un élément qui unit architecture et art du paysage au cœur de la densité urbaine.

Véritable outil de qualité de vie, il offre la possibilité de créer une composition de verdure à la fois utile et esthétique et même de planter des arbres en des lieux exceptionnels comme les toits. Tous les types de végétaux peuvent constituer un jardin vertical : arbustes fruitiers et d'ornement, plantes décoratives, plantes potagères et aromatiques.

La culture intensive est tout à fait possible dans un jardin suspendu dès lors que les conditions optimales sont réunies.

Il limite l'utilisation des pesticides en tout genre, des engrais chimiques, et est économique en eau. En cela, il permet de répondre à la fois aux enjeux des cités urbaines et aux attentes de la nature. Grâce au jardin suspendu, l'agglomération devient ville-nature où les spécificités locales et naturelles sont prises en compte.

Le jardin est une vraie solution de lutte active contre les nuisances qui trouvent leur origine dans l'étalement urbain. En d'autres termes, grâce à ce mode de culture, le monde végétal s'invite en ville afin d'y recréer une biodiversité indispensable.

Un jardin vertical trouve aussi bien sa place à l'extérieur qu'à l'intérieur. Il peut être aménagé dans un espace minimaliste. Il est à la fois décoratif et source de bien-être et peut même représenter un excellent dépolluant.

Inconvénients du jardin suspendu

On comprend bien que si l'on installe un jardin suspendu à une grande hauteur, l'inconvénient majeur tient dans les risques de prise au vent, et notamment de vents tourbillonnants.

On ne peut donc, dans ce cas, opter pour des arbres à tronc long particulièrement exposés aux risques de rupture. On leur préfère les arbres à troncs multiples, plus résistants dans ces conditions à l'image du rhododendron ou du Carpinus japonica ou encore d'autres plantes.

Jardin suspendu : différents types

Il existe différents types de jardins suspendus que tout un chacun peut avoir le plaisir d'admirer dans nos zones urbaines ou en campagne.

La notion de « jardin suspendu » englobe le toit-terrasse ou toiture végétalisée que l'on appelle aussi toit-vert ou encore écotoit. Ce peut être également un balcon ou un mur végétal.

Il intègre la technique de l'hydroponie qui consiste à cultiver des végétaux dans l'eau, en tout lieu.

Bien que très ancienne, l'hydroponie est un mode de culture réactualisé et hautement convoité de nos jours. Les résultats qu'elle permet d'obtenir, tant en termes de rendement que de protection de l'environnement, sont en effet incomparables avec toute autre forme de jardinage.

C'est la raison pour laquelle l'hydroponie est le seul mode de culture jugé capable de répondre aux problèmes liés à l'alimentation future d'une population mondiale de plus en plus importante.

Lire l'article Ooreka

Jardin suspendu : mise en place

La mise en place d'un jardin suspendu doit être mûrement réfléchie.

En ce qui concerne le choix des végétaux qui vont composer un jardin vertical, il reste à l'initiative du jardinier qui doit tenir compte de plusieurs facteurs intrinsèques comme :

  • les conditions d'existence liées aux besoins des plantes ;
  • les risques de courants d'air et de prise au vent ;
  • l'amplitude des températures au cours d'une journée ou encore le degré de réverbération.

À cela s'ajoute l'analyse sérieuse de la structure support, de sa capacité à supporter une charge potentielle ou encore de son étanchéité.

Le substrat utilisé doit être léger. Il ne contient pas nécessairement de la terre, mais le plus souvent de la sphaigne, du compost, de la mousse. Ces composants sont capables de permettre le bon développement des végétaux.

Si le jardin suspendu doit être créé sur un toit, il est indispensable de poser sous le substrat tout d'abord une membrane imperméable sur laquelle on installe un système de drainage spécifique qui peut être relié à des réservoirs, puis un tissu spécial servant de filtre.

Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger mon guide