Sommaire

Le teck est un bois exotique que l'on rencontre fréquemment dans nos jardins, au sol autour d'une piscine, comme en mobilier. Naturellement gras grâce à une oléorésine qui le protège de l'humidité, il demande à être entretenu pour conserver son aspect d'origine. C'est l'huile pour teck qu'il convient d'employer à cette fin.

Quelles sont les caractéristiques d'une huile pour teck ?

Un teck exposé à l'air libre et à l'humidité a tendance à griser et à s'oxyder. Si cet aspect convient à certains et que cette teinte n'altère pas ses propriétés, peut-être préférez-vous lui conserver son aspect initial. L'huile pour teck, dont la finalité est d'imprégner les pores du bois, possède plusieurs caractéristiques :

  • Hydrofuge, elle empêche l'eau de pénétrer à l'intérieur du bois ;
  • Elle est sans odeur et d'origine naturelle ;
  • D'aspect mat, elle est antitaches ;
  • Elle ne s'écaille pas et n'encrasse pas le bois si on la choisit en bonne qualité ;
  • Elle est anti-UV ;
  • Elle fait ressortir la teinte de la veinure et augmente la pigmentation naturelle, avec son coloris doré satiné.

Comment utiliser l'huile pour teck ?

L'huile pour teck est destinée non seulement à imprégner et protéger le teck, mais également les autres bois exotiques rouges et bruns comme le palissandre ou le niangon, utilisés à l'extérieur (les bois exotiques en intérieur ne grisaillent pas, et se patinent en prenant une couleur brun foncé).

La préparation du support

Si vous avez utilisé une huile de mauvaise qualité (généralement épaisse et ne contenant pas d'anti-UV), il se peut que votre surface en teck soit encrassée. Il faut alors procéder à un ponçage ou à un nettoyage préalable avec un produit spécifique.

Le teck est un bois mi-dur, constitué de deux zones distinctes, une de bois dur et une de bois tendre : aussi ne faut-il pas le frotter avec une brosse dure qui userait la couche de bois tendre et vieillirait prématurément le teck. Il faut éviter également d'utiliser régulièrement un nettoyeur haute pression, pour la même raison.

Consulter la fiche pratique Ooreka

L'application

Elle se fait soit avec un chiffon, soit avec un pinceau large, avant et après l'été, à une température extérieure comprise entre 12 et 24 °C pour obtenir le meilleur résultat.

Pour huiler les petites surfaces, comme les pièces de mobilier, il suffit de passer un chiffon enduit d'huile pour teck en effectuant de petits mouvements circulaires. Après avoir laissé sécher entre 10 et 15 min, il faut essuyer le support pour ôter les traces résiduelles d'huile. Cette opération doit être renouvelée de la même façon 6 h après (ou plus, selon les indications du produit).

Pour traiter les surfaces plus importantes, comme une terrasse, il faut appliquer l'huile avec un pinceau large, dans le sens des fibres du bois. La technique et les temps de séchage sont les mêmes que pour une application avec un chiffon.

Une alternative à l'huile pour teck ?

Afin de conserver la teinte naturelle du teck, il est possible d'appliquer un imprégnateur au pinceau. C'est un produit vendu le plus souvent dans les magasins d'accastillage, pour traiter les ponts de bateau contre les taches de vin, de gasoil et de sang de poisson. Ce produit très liquide s'applique au pinceau en deux applications la première fois, puis ensuite en une seule, une ou deux fois par an.

Lire l'article Ooreka

Où trouver de l'huile pour teck et à quel prix ?

On trouve de l'huile pour teck dans les grandes surfaces de bricolage, les jardineries, les magasins d'accastillage pour les bateaux et sur Internet, à un prix variant de 10 à 20 € le litre.