Comment bien choisir son parasol ?

Sommaire

Le parasol est l’accessoire idéal pour profiter pleinement de sa terrasse ou de son jardin. Il apporte une ombre bienvenue, protège des rayons du soleil et embellit l’espace. Mais comment bien choisir son parasol ? Ooreka vous donne des conseils pour trouver le parasol adapté à vos besoins, à vos goûts, aux contraintes climatiques et à votre budget.

Quels sont les principaux critères de choix pour un parasol ?

Investir dans un parasol peut représenter un coût non négligeable. Il est donc important de bien le choisir pour qu’il remplisse parfaitement ses fonctions. 

L'emplacement

Avant d'acheter un parasol, le premier aspect à prendre en compte est la surface à protéger du soleil. S’agit-il d’un balcon ? d’une grande terrasse ? d’un espace dans le jardin ? L’emplacement du parasol est déterminant, car il permet notamment de déterminer la forme (ronde, carrée, rectangulaire, semi-rectangulaire, semi-ronde) et l’envergure qu’il devra avoir.

La seconde question à se poser concerne la mobilité et les possibilités d’orientation du parasol. Vos besoins préciseront vers quel type de modèle vous diriger : droit, déporté ou mural.

Les options

Les options d’utilisation sont aussi à étudier. La hauteur est-elle ajustable ? Le parasol est-il inclinable ? Si oui, quel est son degré d’inclinaison ? Quel est son système d’ouverture : manivelle, poulie ou push-pull ?

La toile

Enfin, portez une attention toute particulière à la qualité de la toile. Celle-ci conditionne les capacités de protection et la durabilité du parasol dans le temps.

Les différents types de parasols

Le parasol droit

Le parasol droit est le modèle le plus classique. Disponible en petite taille comme en format XXL, il est décliné en différentes formes : ronde, carrée, rectangulaire… et dans une large palette de coloris. Il s’installe idéalement dans les tables dotées d’un trou central, se plante à côté d’un transat, au bord d’une piscine ou s’emporte à la plage. Son principal inconvénient est son manque de modularité. Même si certains modèles sont orientables, ils restent peu mobiles.

Côté coût, la fourchette est très large : comptez 20 € pour un modèle d’entrée de gamme et jusqu’à 900 € pour un modèle haut de gamme.

Le parasol déporté

Le parasol déporté se distingue par son bras articulé excentré et/ou rotatif. Sa toile ronde ou rectangulaire offre l’avantage de pouvoir se déplacer à l'envi, sans avoir à bouger le socle. Il est facile à manipuler et offre généralement une plus grande taille que le parasol droit. Avec sa zone d’ombrage importante, il est parfaitement indiqué pour les grandes terrasses.

Le prix d’un parasol déporté est un peu plus élevé que celui d'un parasol droit : de 120 € en moyenne pour un modèle d’entrée de gamme à 3 000 € pour un modèle sophistiqué haut de gamme. 

Le parasol mural

Le parasol mural est le partenaire idéal des petits espaces. Son bras télescopique s’emboîte sur un support fixé au mur. En position ouverte, le bras se place à l’horizontale et se bloque à l’aide d’une poignée. En position fermée, il se remet en position verticale. Grâce à sa mobilité à 180°, il s'oriente facilement en fonction de l’ensoleillement. Les toiles, majoritairement carrées ou hexagonales, sont proposées en 2 × 2 m, 2 × 3 m, 3 × 3 m, ou 3 × 4 m. Quant au bras, il peut mesurer de 1,20 m à 1,80 m. 

Côté prix, comptez entre 100 € (pour un modèle d’entrée de gamme) et 700 € pour un modèle design de bonne facture.

Bien choisir la toile de son parasol

La qualité de la toile d’un parasol est liée à son épaisseur (de 140 g/m² à 400 g/m²) et à son indice de protection UV, indiqué en UPF (Ultraviolet Protection Factor). Plus le grammage et l’UPF sont importants, plus la toile est qualitative. 

Il existe trois principaux matériaux :

  • la toile polyester : utilisée pour les produits d’entrée de gamme, elle offre une résistance dans le temps limitée et, sans traitement anti-UV, sa protection est moindre ;
  • la toile acrylique : hydrofuge et oléofuge, elle est antitache et anti-moisissure, offre une bonne résistance à l’usage et un bon maintien des couleurs ;
  • la toile coton : elle est très résistante et sèche rapidement au soleil. Elle peut être conjuguée à du polyester ou enduite pour une résistance de qualité supérieure. Très élégante, c'est aussi la plus chère. 

Comment choisir ses supports et accessoires de parasol ?

Le mât et le socle

Le mât est un élément fondamental du parasol qui existe notamment en aluminium, en acier traité ou en bois :

  • L’aluminium est la matière de prédilection aujourd'hui. Résistant et antirouille, il assure une excellente durabilité. 
  • L’acier traité antirouille est pour sa part utilisé pour les modèles d’entrée de gamme.
  • Quant aux mâts en bois, s’ils sont très esthétiques, ils restent plus fragiles et demandent davantage d’entretien.

Autre partie importante du parasol : le socle. Son choix (dalle, fonte, béton, granit, ou en plastique à lester avec de l’eau ou du sable) se fait en fonction du modèle de parasol choisi. Plus celui-ci est grand, plus le pied de parasol doit être lourd pour lui assurer une bonne stabilité. 

Les accessoires

Les pinces de fixation seront très utiles pour fixer le mât à une table ou à une rambarde, tout comme la housse de protection pour protéger le parasol des salissures et des intempéries et le mettre à l'abri pendant la basse saison.

Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider