Sommaire

Créer une mixed border

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Chef-d’œuvre des jardins anglais, la mixed border est un luxuriant parterre fleuri de forme allongée, composé d'une grande variété de plantes – avec une forte proportion de vivaces – et adossé à un mur ou à une haie. Les végétaux y sont disposés par longues strates, dans un dégradé de hauteurs qui ne doit cependant pas être trop strict.

Sous son allure naturelle et foisonnante, la mixed-border cache un travail de réflexion approfondi quant au choix des végétaux, à leur implantation et à leurs couleurs. Voici pas à pas les indications pour vous aider à créer une mixed border.

1. Choisissez le bon emplacement

C’est avant tout la présence d’un mur ou d’une haie relativement haute et unie qui conditionne l’emplacement d’une mixed border. Ce mur ou cette haie mettront en valeur la mixed border et, dans l'idéal, la protégeront des vents dominants.

Si en plus cet emplacement est ensoleillé, c’est parfait. On peut cependant réaliser également de très belles mixed borders à mi-ombre : le choix des végétaux sera juste un peu plus restreint.

Quant à la terre, elle doit être assez riche et bien drainée, mais elle peut être amendée pour remplir ces conditions.

2. Rassemblez vos premières idées

Les possibilités de création d’une mixed border sont quasi infinies. Assurez-vous d’un résultat harmonieux en effectuant dès maintenant certains choix.

Choisissez vos couleurs

Optez entre ces différentes possibilités :

  • la monochromie (par exemple mixed border blanche) ;
  • le camaïeu (qui décline les variantes d’une même couleur et de couleurs proches) ;
  • l’harmonie pastel (blanc et rose par exemple) ;
  • le contraste de deux couleurs principales (par exemple bleu et jaune) ;
  • la polychromie : la plus difficile à réussir !

Dans tous les cas, et surtout dans les cas de polychromie, n’oubliez pas l’importance des feuillages – verts ou argentés – qui lient naturellement les couleurs entre elles. Les floraisons blanches et les graminées blondes peuvent jouer le même rôle.

Choisissez un style général s’accordant à votre jardin

  • Les dimensions de votre mixed border et la taille des végétaux envisagés doivent être adaptées à la taille de votre jardin.
  • Les végétaux envisagés gagneront à être de forme, de style et d’aspect également adaptés à votre jardin : fleurs sophistiquées ou plus naturelles, etc.

3. Dessinez le plan de votre mixed border

Dessiner un plan de votre mixed border est une phase absolument indispensable.

Préparez le plan préalable

  • Sur du papier millimétré, déterminez une échelle, par exemple 2 cm pour 1 mètre.
  • Dessinez au crayon à papier le contour de votre mixed border : largeur recommandée d'environ 2,5 m, longueur de votre choix.
  • Dessinez les contours des 3 étages de votre mixed border : étage haut en arrière-plan, étage moyen en deuxième plan, plantes les plus basses en premier plan. Toutefois, évitez de juxtaposer 3 bandes rectilignes : faites plutôt sinuer un peu les contours de vos différents étages.
  • À l’intérieur de chaque étage de votre mixed border, dessinez et coloriez avec des crayons de couleur les grandes masses colorées, toujours étirées en longueur plutôt que disposées en tâches.

Placez les végétaux sur le plan

Vous pouvez maintenant passer au choix de végétaux que vous utiliserez pour remplir les grandes masses de votre plan, sachant que, globalement, une mixed border mêle environ 5 % d’arbustes, 75 % de vivaces, 10 % d’annuelles et 10 % de bulbes, ces proportions restant approximatives.

  • Tenez compte des premières idées que vous avez déjà rassemblées (couleurs et style des végétaux).
  • Prévoyez un relais des floraisons d'une saison à l'autre.
  • Prévoyez des végétaux à feuillages persistants et des graminées qui structureront votre mixed border tout au long de l'année, y compris en hiver.
  • Imaginez les volumes de votre mixed border, avec ses différentes hauteurs. Cependant, ne cherchez pas à tout prix à avoir des végétaux de hauteur strictement comparable dans un même étage : quelques plantes isolées à port érigé seront par exemple les bienvenues à l'étage moyen de votre mixed border.
  • Associez des plantes à port élancé avec des plantes à port trapu, des plantes à port strict avec des plantes à port flou…
  • Associez également des végétaux épais à des végétaux plus « transparents » tels que la verveine de Buenos Aires, certaines graminées, ou des gauras. Ce sont ces contrastes qui donneront de la souplesse et du naturel à votre mixed border.
  • Plutôt que de les grouper en taches, répartissez les végétaux fleurissant à la même époque sur toute la longueur de la mixed border.
  • Assurez-vous que les végétaux choisis conviennent à l'exposition et au sol de votre mixed-border.

4. Désherbez et préparez le sol

La plantation d’une mixed border ne s’improvise pas : le sol doit commencer à être préparé en automne pour des plantations au printemps ou à l’automne suivant.

Désherbez soigneusement le sol

Désherber l’emplacement de la future mixed border est une étape préliminaire incontournable. Vous pouvez recourir pour cela à différentes techniques, dont le désherbage par solarisation, en laissant une bâche opaque en place tout l’hiver et jusqu'à mi-mai.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Préparez le sol

Une fois le sol désherbé, il faudra le préparer en le travaillant à la fourche bêche ou à la grelinette. C’est à ce moment que vous pouvez amender et fertiliser votre terre :

  • Si nécessaire, amendez la terre : par exemple avec du sable (pour la rendre plus drainante) ou avec de la chaux (si votre terre est très acide) etc.
  • Dans presque tous les cas, faites un apport de compost mûr, afin d'amender et de fertiliser votre terre en même temps.

5. Plantez votre mixed border

  • Prévoyez l'accès ultérieur aux végétaux :
    • Entre le mur (ou la haie) et la mixed border, prévoyez un couloir de maintenance dallé ou couvert de paillis épais, de 50 cm de large environ.
    • Disposez de larges dalles (pas japonais) au milieu des plantations.
  • Plantez vos différents végétaux en respectant le plan établi à l'avance :
    • Ne commettez pas l'erreur de planter trop dense : respectez bien les distances de plantations des végétaux. Les premières années, vous pourrez toujours combler les trous par des annuelles.
    • Commencez par planter les arbustes, puis les vivaces, puis les annuelles et enfin les bulbes.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

6. Entretenez votre mixed border

  • Facilitez l’arrosage en installant un goutte-à-goutte sinuant à travers la mixed border.
  • Facilitez l’entretien en installant un paillis une fois vos plantations effectuées afin d’éviter au maximum les corvées de désherbage.
  • Entretenez régulièrement votre mixed-border sous peine de vous laisser déborder :
    • Désherbez régulièrement.
    • Tuteurez les plantes hautes.
    • Retirez les fleurs fanées.
    • Rabattez les vivaces en fin d’automne.
    • Regarnissez le paillis chaque hiver.
    • Surveillez l’apparition éventuelle de maladies et traitez aussitôt.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Matériel nécessaire pour créer une mixed border

Imprimer
Papier millimétré

Papier millimétré

Téléchargeable sur Internet

Crayon à papier

Crayon à papier

0,50 €

Feutres de couleur

Feutres de couleur

À partir de 0,50 €

Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Fourche bêche

Fourche bêche

À partir de 10 €

Chaux

Chaux

5 € les 15 kg

Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Paillis

Paillis

17 € les 120 l ou à fabriquer soi-même

Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider