Sommaire

Dans un jardin, des allées sont nécessaires pour cheminer d’un point à un autre. Elles peuvent avoir une fonction utilitaire ou une fonction d’agrément. Dans les deux cas, il est essentiel de bien réfléchir à leurs dimensions et à leur tracé avant de choisir un matériau adapté à leur usage et au style de votre jardin : broyat, pas japonais, gravier, béton, pavés… Vous réaliserez ensuite vous-même l’allée ou en confierez la mise en œuvre à un professionnel.

Quel que soit votre projet, voici les clés pour faire une allée de jardin.

1. Définissez votre projet d’allée de jardin

Avant de réaliser une allée de jardin, posez-vous les bonnes questions.

Allée utilitaire ou d’agrément ?

  • Une allée utilitaire a pour but de relier deux points de votre jardin (par exemple du portail à la porte d’entrée, de la maison à l'abri de jardin, etc.) de la façon la plus commode et en principe par le chemin le plus court possible : favorisez alors l’allée rectiligne ou la moins courbe possible et les cheminements que vous empruntez spontanément.
  • Une allée d’agrément a pour but de faire découvrir le jardin en se promenant : prévoyez une allée sinueuse si votre jardin s’y prête et si vous voulez ménager les surprises, faire découvrir peu à peu les divers points d’intérêt du jardin.

Allée carrossable ou piétonne ?

  • Pour une allée carrossable, prévoyez une largeur de 3 m environ et un trajet le plus rectiligne possible.
  • Pour une allée piétonne prévoyez :
    • au minimum 80 cm de large (60 cm pour une allée à l’intérieur du potager ou pour circuler à l’arrière d’un massif) ;
    • 1,20 m si vous souhaitez que deux personnes puissent marcher de front ;
    • 1,50 m pour une allée de passage en bordure de maison.

2. Définissez le tracé de la future allée

Dessinez votre allée sur un plan

  • Si le tracé de votre allée est rectiligne et « évident » (par exemple du portail à la porte d’entrée), vous pouvez sauter cette étape.
  • Si le tracé est moins évident (allée sinueuse desservant plusieurs endroits du jardin), faites un plan de votre jardin et dessinez dessus le trajet que vous désirez pour votre allée.

Matérialisez le tracé de la future allée

  • Allée rectiligne : afin que votre allée soit parfaitement rectiligne, tracez-la à l’aide d’un cordeau.
  • Allée courbe : matérialisez chaque côté de l’allée à l’aide d’un tuyau d’arrosage souple que vous maintiendrez par des piquets posés à intervalles réguliers.
  • Dans tous les cas :
    • Assurez-vous que les bords soient strictement parallèles : utilisez un mètre pour vérifier la largeur de l’allée à plusieurs endroits.
    • Matérialisez le tracé de l’allée au sol, en utilisant un entonnoir rempli de plâtre.

3. Définissez le matériau souhaité pour l’allée

De nombreux matériaux sont envisageables pour une allée de jardin. Votre choix dépend :

  • de l’usage de l’allée ;
  • de son entretien ultérieur ;
  • de l’aspect que vous souhaitez ;
  • de la mise œuvre que vous envisagez : par vous-même ou par un professionnel ;
  • et de votre budget.

Pensez par exemple aux matériaux suivants :

  • Caillebotis de bois : pour allée piétonne, économique, facilement réalisable par vous-même, esthétique mais demande de l’entretien.
  • Broyat : pour allée piétonne (potager, massif, fond de jardin…) : économique, facilement réalisable par vous-même, esthétique, permet de changer facilement le tracé des cheminements, mais demande de l’entretien.
  • Gravier : convient à tous types d’allées, économique, réalisable par vous-même, mais demande un certain entretien.
  • Béton : convient à tous types d’allées, relativement économique, peu d’entretien, éventuellement réalisable par vous-même si vous connaissez cette technique.
  • Pavé : convient à tous types d’allées, particulièrement esthétique, peu d’entretien, mais cher et difficile à réaliser vous-même (sauf pavés autobloquants).
  • Brique : pour allée piétonne, aspect esthétique et personnalisé (on peut par exemple poser les briques en chevrons, sur la tranche, etc.), peu d'entretien, mais relativement cher car assez difficile à réaliser vous-même.
  • Pierre : pour allée piétonne, particulièrement esthétique, peu d’entretien, mais cher et difficile à réaliser vous-même (sauf pas japonais).
Lire l'article Ooreka

4. Réalisez votre allée

Si vous êtes tant soit peu bricoleur, vous pouvez réaliser certains types d’allées vous-même, tandis qu’il sera préférable d’en confier d’autres à un professionnel.

Vous pouvez envisager de réaliser vous-même une allée de broyat, des pas japonais, une allée en gravier, ou encore une allée en pavés autobloquants.

Allée de broyat

  • Décaissez le sol sur environ 10 cm de profondeur.
  • Posez un feutre géotextile.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Recouvrez-le d’une couche épaisse de broyat (à renouveler au bout de 3 ans environ).

Pas japonais

  • Tracez sur la pelouse le contour de chaque dalle à l’aide d'une bêche et retirez le gazon à cet endroit.
  • Décaissez légèrement chaque emplacement et versez-y du sable.
  • Mettez chaque dalle en place et utilisez une massette pour la caler.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Allée en gravier

  • Décaissez le sol de 10 cm environ pour une allée piétonne et de 25 cm environ pour une allée carrossable.
  • Étalez une sous-couche de tout-venant et damez-la fermement : un rouleau de jardin peut suffire pour une allée piétonne, mais un rouleau compacteur est nécessaire pour une allée carrossable.
  • Posez un feutre géotextile.
  • Versez les graviers de façon uniforme et terminez en ratissant au râteau.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Allée en pavés Marlux

  • Après avoir décaissé le tracé de l'allée, réalisez le fond de forme (sous-fondation), composé d'une quinzaine de centimètres de grave concassée et compactée, de façon à réaliser une assise drainante.
  • Posez un feutre géotextile si le sol est très argileux.
  • Posez ensuite les pavés, soit sur une fondation stabilisée (sable lavé et ciment), soit sur du sable, soit sur gravillons.
  • Recouvrez et brossez les pavés avec du sable fin ou du sable stabilisé.
  • Damez fermement à la plaque vibrante.

Confiez la réalisation de votre allée à un professionnel

Confiez de préférence la réalisation de votre allée à un professionnel si :

  • vous envisagez une allée carrossable, pour laquelle il faudra décaisser profondément le sol, le damer parfaitement avec un engin adéquat et manipuler un grand volume de matériaux lourds ;
  • vous envisagez une allée nécessitant une pose rigoureuse : pavés autres qu'autobloquants, brique, pierre.

Matériel nécessaire pour faire une allée de jardin

Imprimer
Cordeau à tracer

Cordeau à tracer

À partir de 4 €

Entonnoir

Entonnoir

À partir de 1 €

Feutre géotextile

Feutre géotextile

Environ 20 € / 25 m

Gravier

Gravier

À partir de 4 € le sac de 25 kg

Plâtre de rebouchage

Plâtre de rebouchage

À partir de 3 € le kg

Tuyau d'arrosage

Tuyau d'arrosage

À partir de 5 €/25 m

Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Installation d’une allée de jardin

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider