Sommaire

Créer un jardin naturel

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

En vogue depuis deux décennies, le jardin naturel, également appelé jardin sauvage, est un jardin qui ne cherche pas à imposer une mise en scène ornementale, mais laisse au contraire la part belle à la nature et favorise la biodiversité. Abritant essentiellement une flore indigène, il offre également refuge à la petite faune locale. Cultivé avec un minimum d’intervention et des méthodes respectueuses de l’environnement, c’est un lieu de préservation de la nature.

Cette fiche pratique vous donne toutes les clés pour créer un jardin naturel.

1. Faites une large place aux plantes indigènes dans votre jardin naturel

Sans bannir de votre jardin absolument toute variété horticole, privilégiez les plantes indigènes qui poussent naturellement dans votre région : vous offrirez ainsi un conservatoire naturel aux plantes qui présentent le plus d’intérêt pour la faune locale. Cerise sur le gâteau, ces plantes, adaptées au sol et au climat locaux, pousseront sans entretien.

  • Observez les végétaux qui poussent naturellement dans les friches et les lisières près de chez vous et récoltez leurs graines.
  • Conservez les plantes qui viendront s’installer spontanément chez vous.
  • Semez des graines de fleurs sauvages :
    • annuelles (coquelicot, bleuet des champs…) ;
    • bisannuelles (bouillon blanc, chicorée sauvage…) ;
    • vivaces (marguerite des prés, scabieuse, petite pimprenelle…).
Lire l'article Ooreka

2. Cultivez des plantes mellifères

Les plantes mellifères produisent du nectar indispensable aux abeilles et autres insectes butineurs et aux oiseaux nectarivores. N’hésitez pas à les cultiver dans votre jardin naturel.

Voici une liste de plantes mellifères, dont plusieurs sont indigènes : bourrache, lierre grimpant, mélilot blanc, phacélie à feuilles de tanaisie, sainfoin, trèfle, vipérine, lavande, romarin, thym, sauge.

Parmi les arbres et arbustes, le choix est également large : amandier, framboisier, merisier, pommier et poirier communs, arbousier, buddléia, érable champêtre, érable sycomore, robinier faux-acacia, seringat, sumac de Virginie, tilleul, viorne aubier.

Lire l'article Ooreka

3. Entourez votre jardin naturel de haies champêtres

Composée d’espèces variées incluant le maximum de végétaux indigènes, la haie champêtre est le refuge naturel des oiseaux, mais aussi de toute une petite faune qu’elle abrite et nourrit.

  • Observez les haies délimitant les champs de votre région et prélevez des boutures.
  • Cultivez en particulier le charme, le noisetier, et surtout les arbustes fournissant des baies ou des petits fruits aux oiseaux : aubépine, églantier, prunellier, houx, sorbier, sureau
  • Évitez enfin de tailler les haies au moment de la nidification des oiseaux.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Transformez votre pelouse en prairie naturelle

Non seulement la pelouse traditionnelle n’offre aucun intérêt en matière de biodiversité, mais elle demande d'importantes quantités d’eau, des engrais et des produits de traitement incompatibles avec le jardin naturel. Si vous avez une telle pelouse, transformez-la petit à petit en prairie naturelle qui offrira abri et nourriture aux insectes.

Lire l'article Ooreka
  • Commencez par supprimer les tontes et contentez-vous de faucher deux fois par an, en fin de printemps et à l’automne. Au printemps, pratiquez la fauche tardive (pas avant fin juin), pour préserver les insectes et oiseaux qui nichent au sol. Laissez les résidus de fauche quelques jours sur place avant de les ramasser.
  • Cessez absolument tout apport d’engrais, la prairie s’installant mieux sur un sol pauvre.
  • Accueillez toutes les espèces végétales qui s’inviteront progressivement dans votre prairie : cardamines, buglosses, achillées, carottes sauvages, euphorbes, petit cyprès, lotier corniculé
Lire l'article Ooreka

5. Laissez des abris naturels pour la faune

Évitez de trop « nettoyer » votre jardin, mais laissez au contraire au fond du jardin et au pied des haies des abris pour les insectes, les rongeurs et les hérissons :

  • des tas de bois, de cailloux ou de feuilles ;
  • des souches d’arbres ;
  • un tronc creux…

Si vous avez des massifs de fleurs, attendez le printemps pour enlever les tiges mortes, là encore pour laisser des abris aux insectes pendant l'hiver.

Si vous le pouvez, une petite mare attirera les batraciens, les oiseaux, les papillons, les libellules et d’autres insectes. Afin que les animaux viennent s'y désaltérer sans problème, aménagez ses bords en pente douce.

Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

6. Limitez vos interventions et banissez les produits chimiques du jardin sauvage

Le jardin sauvage ne nécessite que peu d’intervention de votre part. Autant que possible, favorisez la spontanéité d’un jardin en mouvement et laissez les plantes s’installer comme elles le veulent et se ressemer à leur gré. Intervenez uniquement pour :

  • éviter que certaines espèces envahissent trop les autres et les fassent disparaître ;
  • faucher deux fois par an les endroits qui le nécessitent ;
  • tailler (très peu) les haies.

Votre jardin naturel ne peut se concevoir autrement que sans engrais ou pesticides chimiques. Dans la mesure où vous cultivez surtout des plantes indigènes, vous n’en aurez d’ailleurs pas besoin. Si vous avez également des végétaux horticoles ou si vous cultivez des légumes, adoptez les règles suivantes :

  • Utilisez uniquement des engrais naturels : compost, fumier, engrais verts, purin d'orties, engrais bio à base de poudres d'algues, sang séché, corne broyée…
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Luttez naturellement contre les mauvaises herbes : paillez vos plantations, désherbez manuellement ou utilisez le désherbage thermique.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Luttez biologiquement contre les parasites et maladies en ayant recours à des produits naturels (décoctions, purins) et en pratiquant la rotation des cultures et la technique des plantes compagnes au potager.
  • Au potager comme au verger, cherchez à prévenir plutôt qu'à guérir.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Aménagement de jardin

Aménagement de jardin : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les différents types de jardin
  • Des conseils sur l'aménagement et le coût
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Création du jardin

Sommaire

Réaliser vous-même votre jardin

Créer un jardin romantique Comment faire un jardin japonais Créer un jardin rouge Aménager un jardin de campagne Réussir l’aménagement d'un jardin zen Créer un jardin de trottoir Créer un jardin marocain Créer un jardin naturel Comment créer un jardin de plein soleil Aménager un jardin de bord de mer Créer un jardin en terrasses Composer un jardin blanc Comment aménager un jardin en longueur Aménager un jardin fleuri en hiver Comment aménager un terrain en pente Créer un jardin contemporain Créer de l'ombre dans un jardin Créer un jardin de pluie Créer un jardin à l'ombre Réussir l'aménagement d'un jardin moderne Comment créer un jardin tropical Aménager un jardin de charme à l'ancienne Comment créer un jardin des sens Décorer un petit jardin Créer un jardin écologique Créer un jardin sans entretien Créer un jardin à la française Créer un jardin des simples Créer un jardin sec Réaliser un jardin rose Créer un jardin sur gravier Comment aménager un jardin féerique Aménager un jardin caillouteux Aménager un coin détente au jardin Aménager un petit jardin pour lui donner une impression d'espace Organiser un jardin noir et blanc Créer un jardin du vent Créer un jardin de nuit Aménager un jardin au bord de l’eau Aménager un jardin de montagne Créer un jardin topiaire Aménager un jardin jaune Créer un jardin en trou de serrure Créer un jardin parfumé Concevoir un jardin bleu Créer un verger potager

Ces pros peuvent vous aider